PANE E LIBERTA (2008)
Titre original : Pane e liberta

Réalisateur : Alberto Negrin
Scénariste : Pietro Calderoni, Alberto Negrin story & Gualtiero Rosella
Genre : Biographie
Durée : 1h40 (Téléfilm en deux parties)

Avec Pierfrancesco Favino (Giuseppe "Peppino" Di Vittorio), Raffaella Rea (Carolina Di Vittorio), Giuseppe Zeno (le Baron Orlando Rubino), Federica De Cola (Anita), Massimo Wertmüller (Palmiro Togliatti), Anna Ferzetti (la Barone Santamaria), Anna Ferruzzo (la mère de Di Vittorio), Emilio Bonucci (Achille Grandi)...

L'HISTOIRE : Giuseppe Di Vittorio est un fils d’ouvrier agricole, la classe sociale la plus nombreuse en ces temps dans les Pouilles, et est il autodidacte. Dès son adolescence, il mène une intense activité politique et syndicale et à 15 ans il participe au Cercle des jeunesse socialistes de Cerignola. En 1911, il dirige la chambre de travail de Minervino Murge. L'année suivante, Di Vittorio entre dans l’Unione Sindacale Italiana, atteignant en un an le comité national. Selon les dires de Randolfo Pacciardi démentis par Di Vittorio dans une interview à Felice Chilanti il est présenté comme un interventionniste lors de la Première Guerre mondiale. Les amis et adversaires de Di Vittorio lui reconnaissent du bon sens et de l’humanité, il sait se faire comprendre, grâce à son langage simple et efficace aussi bien par la classe ouvrière ou des paysans encore en marge de la vie économique, sociale et culturelle du pays...